jerpel.fr
le site de Jérôme Pellissier
« Si nous nous obstinons à concevoir notre monde en termes utilitaires, des masses de gens en seront constamment réduites à devenir superflues. » Hannah Arendt
Accueil du siteSociétéPolitique(s)
USLD et EHPAD
Késako ?

Dans la Lettre d’information du réseau Gérontologie (n°81, 23/12/2006), ce billet d’humeur d’un listier au sujet des USLD (Unité de Soins de Longue Durée, services hospitaliers) et des EHPAD (Établissement d’hébergement pour Personnes Agées Dépendantes, ex-Maison de retraite).
(Rappel : Le gouvernement prépare une réforme qui doit se traduire par la fermeture d’environ 70 % des lits de long séjour hospitalier et leur « reconversion » en lits de maisons de retraite médicalisées.)

« Suite à une réunion d’informations de familles à l’Hôpital Paul Brousse.

Au colloque de l’Hôtel de Ville, j’avais cru comprendre que la suppression des USLD était en situation "sursitaire", je crois même avoir entendu le mot moratoire. J’ai sans doute "mal compris".
Au cours de la réunion à laquelle que je viens d’assister, il nous a bien été annoncé la programmation officielle de cette fermeture. Le train est en marche pour une grande réforme.
D’après ce qu’il nous a été dit, les hôpitaux Paul Brousse et Charles Foix seront des plates-formes tests.
Le service USLD de l’Hôpital Paul Brousse est donc appelé à disparaître.
Un pôle gériatrie est prévu ainsi que la création d’un EHPAD (l’appel d’offre a déjà été lancé). L’ouverture est prévue en 2010.
Cet EPHAD est prévu pour 160 personnes (et 1 infirmière).
Actuellement il y a 206 personnes en USLD avec des personnes en attente.
J’ai demandé ce qu’il adviendrait des personnes "excédentaires". Il semble que le pourcentage prévu de "décès" ait été pris en compte.......On pense à tout !

Cet EHPAD, si les choses se passent ainsi, serait donc complet dès son ouverture. D’ici là , le nombre de demandes d’admission aura encore augmenté et l’on se demande ce qu’il adviendra des personnes qui ne pourront plus rester à leur domicile vu leur état de "dépendance" et les listes d’attente qui s’allongent partout.

Il me semble que dans les "hautes sphères" on ne prenne pas en compte les "limites du domicile". La prise en charge à domicile est déjà actuellement "sur la corde raide", comme vous êtes bien placée pour le savoir.

Comme les autres familles, je suis sortie assez démoralisée de cette réunion.
Il y avait deux représentantes de l’Association des familles qui se démènent autant qu’elles le peuvent. Mais on a bien compris que les familles ont peu de poids dans ce vaste et inquiétant programme. Il faut garder aussi à l’esprit que les personnes qui sont actuellement en USLD ont vu, pour la plupart sinon toutes, leur demande d’admission en maison de retraite refusée (cas trop lourds).
Je partage l’inquiétude et les propos de cette famille. Même si tous les ULSD ne correspondent pas à ce que l’on souhaiterait, elles ont au moins le mérite d’exister. Je croyais que cette réforme était provisoirement gelée. Il me semblait avoir lu quelque part que les établissements avaient jusqu’en 2009 pour se réorganiser.

Transformer une partie des ULSD en EHPAD est tout de même assez paradoxal dans la mesure où ces unités reçoivent des personnes atteintes bien souvent de maladie type Alzheimer, Parkinson ...associé à d’autres polypathologies et qu’au dire du Ministre Philippe Bas les maisons de retraite ne seraient pas équipés pour les personnes atteintes de cette maladie.
Personnellement, j’ai l’impression que tout comme la transformation d’une partie des foyers logements en EHPAD cette réforme répond à l’urgence de la situation. »

Je reviendrai début 2007 sur cette question, fondamentale pour les vieilles personnes malades ayant besoin de soins : avec quels critères autres qu’économiques prétend-on actuellement qu’elles sont mieux "prises en soin" chez elles ou dans un service hospitalier ou dans une maison de retraite ?

Pour plus d’informations sur ces questions, voir :

http://www.agevillagepro.com/Article/index.jsp ?ARTICLE_ID=6100

http://www.geocities.com/bpradines/SOSLD.html