jerpel.fr
le site de Jérôme Pellissier
« Si nous nous obstinons à concevoir notre monde en termes utilitaires, des masses de gens en seront constamment réduites à devenir superflues. » Hannah Arendt
Accueil du siteSociétéPolitique(s)
Douleur et générosité
Soyez charitables : donnez des pompes aux vieux malades...

Bilan de " l’opération + de vie ", d’après ses organisateurs :

« Opération +de Vie : une mobilisation encore plus forte en faveur des seniors hospitalisés

« La Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, présidée par Bernadette Chirac, a organisé du 1er au 31 octobre 2006 l’opération +de Vie, une collecte de dons permettant de financer des projets conçus par les équipes médicales et soignantes des services gériatriques des hôpitaux français. »

« L’opération +de Vie, campagne nationale de solidarité envers les personnes âgées hospitalisées, a permis de collecter cette année plus de 1,750 million d’euros, soit 17 % de plus qu’en 2005. Grâce à ces nouveaux dons, 363 nouveaux projets vont être concrétisés afin d’améliorer la vie quotidienne dans les services gériatriques des établissements hospitaliers français », indique un récent communiqué de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France.

Etc. Les organisateurs remercient… ; « les Français se sont montrés solidaires à la cause des personnes âgées » ; « et aussi particulièrement généreux » ; « d’année en année, la mobilisation grandit pour la cause des personnes âgées » ; etc. Etc.

Et les organisateurs d’ajouter : « Cependant il reste encore beaucoup à faire. (…) le nombre de personnes âgées hospitalisées ne cesse de croître, et les besoins des services gériatriques se font de plus en plus évidents » C’est pourquoi… « la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France vous donne d’ores et déjà rendez-vous en octobre prochain pour la 11ème édition de l’opération +de Vie »…

Ah, remarquable générosité des Français qui permet peu à peu à l’Etat de ne plus jouer son rôle redistributeur et de compter sur une solidarité dont on voit de moins en moins nettement ce qui va la distinguer de la charité. Mais on a toujours été (trop) bons pour les vieux…

On remarque en passant que, parmi les projets réalisés par la Fondation grâce aux dons, figure par exemple des « projets antidouleur » : « comme l’acquisition de matelas anti-escarres, de pompes antidouleur ou encore de coussins de positionnement.
Acquisition de matelas anti-escarres par l’Hôpital Bellevue à Saint Etienne, Loire (subvention accordée : 3 000 euros).
Acquisition d’une pompe d’analgésie au Centre hospitalier, Saint Cère, Lot subvention accordée : 2 000 euros). »

Et l’on se demande quand même comment vont les personnes malades et souffrantes qui vivent et souffrent dans les hôpitaux où la « générosité des Français » n’a pas encore permis d’acheter le matériel nécessaire pour réduire la douleur…