jerpel.fr
le site de Jérôme Pellissier
« Si nous nous obstinons à concevoir notre monde en termes utilitaires, des masses de gens en seront constamment réduites à devenir superflues. » Hannah Arendt
Accueil du siteGérontologieMaltraitance / Bientraitance
Sur le Web
Le SEPEC - Psychogériatrie au Québec.
Le site de Daniel Geneau et de ses collègues.
Le site d’Anne-Claude et Martial Van der Linden
Un site incontournable, qui regorge d’articles passionnants autour de la vision conservatrice de la "maladie d’Alzheimer", du prendre-soin, des approches psycho-sociales, etc.
Le Blog de Richard Lefrançois
Le Blog de Richard Lefrançois, sociologue et gérontologue canadien, et notamment auteur de l’ouvrage Les nouvelles frontières de l’âge.
Le site de Lucien Mias, alias "Papidoc"
Le site de Lucien Mias, alias "Papidoc", " Gerontologie en institution " expose concepts et pratiques du prendre soin des personnes agees en institution... comme au domicile. Un indispensable de la gérontologie !
Accueil du site - EREMA
Le site de l’Espace de Réflexion Ethique sur la Maladie d’Alzheimer
Vaut-il mieux vivre en prison ou en EHPAD ?
La question est choquante, mais la réponse ?

Vaut-il mieux vivre en prison ou en EHPAD ?

Une lectrice de ce site – ayant sûrement très mauvais esprit – me pose cette question apparemment saugrenue : si je veux être sûre de voir un peu le ciel, les nuages, le soleil et quelques brins d’herbe, bref, de ne pas passer ma vie enfermée, vaut-il mieux que j’aille habiter dans un EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes [1]) ou que je m’arrange pour être condamnée à de la prison ?

J’allais bien entendu lui répondre que tant de cynisme était vraiment de mauvais goût, et qu’il n’y avait évidemment aucun doute quant à la réponse. Mais j’ai quand même voulu en avoir le coeur net.

D’un côté, j’ai donc consulté le Code de procédure pénale. Qui nous indique :

" Tout détenu doit pouvoir effectuer une promenade d’au moins une heure par jour à l’air libre. [...] la promenade est un droit pour le détenu... [...] Sauf avis médical le précisant, un détenu ne peut en aucun cas se voir retirer la possibilité d’aller en promenade. Même placé en cellule disciplinaire, en cellule de confinement ou à l’isolement, le détenu conserve le droit à une promenade d’une heure..." (Articles D.249-2, D.251-3 et D.359)

De l’autre, j’ai consulté la « trousse bientraitance » faisant partie du programme Mobiqual élaboré par la Direction générale de la santé et la Société française de gériatrie et gérontologie. Cette trousse contient « dix recommandations phare » (« recommandations » car, comme l’indique [2] l’une des conceptrices de ladite trousse, il ne faut pas fixer « d’objectifs inatteignables »).

Parmi ces dix recommandations, c’est la quatrième qui concerne directement notre interrogation :
« Faire sortir les résidants en extérieur au moins une demi-heure par semaine. »

Si je résume, nous avons d’un côté le Ministère de la Justice qui affirme le droit des détenus de France à une heure de sortie quotidienne ; de l’autre, le Ministère de la Santé qui recommande que les résidents de maisons de retraite puissent sortir au moins une demi-heure par semaine.

Que puis-je donc répondre à la question de cette lectrice ? Que seule sa question est choquante ?

 

[1] Rappel : c’est-à-dire pour personnes handicapées et/ou malades de plus de 60 ans ; cf. notamment cet article.

[2] D’après cet article sur le site Agevillagepro.