jerpel.fr
le site de Jérôme Pellissier
« Si nous nous obstinons à concevoir notre monde en termes utilitaires, des masses de gens en seront constamment réduites à devenir superflues. » Hannah Arendt
Accueil du siteSociétéÂgisme
"Trop vieille" pour l’internet
Pour qui sommes-nous tous vieux, aveugles et idiots ?

A 75 ans, une Britannique a été jugée « trop vieille » pour s’abonner seule à Internet

« Une septuagénaire britannique qui s’est présentée dans une boutique pour profiter d’un package combiné téléphonie fixe et Internet haut débit s’est vue refusée l’accès à cette offre… pour avoir dépassé la limite d’âge.

A priori, il n’y a rien de compliqué à prendre un abonnement Internet. Pourtant, il semblerait que passé un certain âge, en tout cas au Royaume-Uni, la procédure ne soit pas aussi simple. En effet, comme l’a révélé une station de radio locale la semaine dernière, la Radio 4, Shirley Greening-Jackson n’a pas pu procéder à l’ouverture de sa ligne… à cause de son âge !

En effet, la société TalkTalk, qui appartient à Carphone Warehouse (société présente en France sous l’enseigne The Phone House) impose dans ses conditions de vente une restriction par l’âge. Au-delà de 70 ans, les clients ne peuvent pas signer seuls leurs contrats : « c’est la politique de la maison » a indiqué le vendeur à Mme Greening-Jackson. Cependant, lui a précisé une responsable de la société, « si vous venez avec un membre de votre famille, plus jeune, et qu’il peut vous lire les lignes rédigées en petits caractères et vous expliquer les termes du contrat, alors il n’y a plus de problème ».

« J’étais absolument furieuse » indique la dame, qui venait par ailleurs d’obtenir un visa pour aller visiter la Russie et qui s’est rendue en Chine l’année dernière. « C’est de l’âgisme à l’état pur. Quelqu’un a décidé que passés les 70 ans vous n’aviez plus toute votre tête. Je trouve cela ridicule » a-t-elle ajouté.

De son côté, Carphone Warehouse a reconnu avoir mis en place de telles règles suite à des plaintes déposées l’année dernière pour ventes forcées. La société se justifie, en précisant que cette politique vise au contraire à protéger les personnes âgées.

Le parlementaire démocrate libéral, M. Paul Bustow, en charge des questions relatives aux seniors, a décrit ces pratiques comme « profondément offensantes ». Et d’ajouter que c’est « absurde de considérer que les individus de 70 ans et plus ne sont plus capables de comprendre les conditions de ces offres, surtout avec l’explosion des internautes seniors, qui sont de plus en plus nombreux sur la Toile ».

Le mois prochain, une nouvelle loi devrait paraître, interdisant la discrimination par l’âge au travail… Apparemment, elle pourrait s’étendre à d’autres domaines de la vie quotidienne… »

Publié le
Vendredi 08 Septembre 2006 par
www.senioractu.com

Rassurons-nous : pour le moment, en France, les ventes forcées auprès des vieilles personnes rapportent tellement à tout un tas de société qu’elles ne sont pas encore prêtes à en venir, pour soi-disant protéger les clients, à les priver de leurs droits élémentaires.

Suggérons au passage aux laboratoires pharmaceutiques qui continuent d’imprimer les notices des médicaments dans des tailles de caractères illisibles par tout malade ou tout médecin de plus de 50 ans... d’interdire les achats de médicaments aux plus de 70 ans non accompagnés d’un adolescent sans lunettes.