jerpel.fr
le site de Jérôme Pellissier
« Si nous nous obstinons à concevoir notre monde en termes utilitaires, des masses de gens en seront constamment réduites à devenir superflues. » Hannah Arendt
Accueil du siteSociétéPauvreté(s)
Comment appauvrir les vieux pauvres... en promettant d’augmenter leurs ressources
Minimum vieillesse, ASPA et fausses promesses

Nicolas Sarkozy l’avait promis pendant sa campagne. Xavier Bertrand avait repris la promesse. Et François Fillon, très officiellement, le 5 février 2008, à l’Assemblée nationale, affirmait que le minimum vieillesse serait revalorisé de 25% en cinq ans à partir de 2008.

Ses paroles exactes : " Nous revaloriserons le minimum vieillesse de 25% en cinq ans et nous allons commencer dès 2008."

Alors, dès 2008, qu’a-t-on ? A-t-on les 5% annuels auxquels les esprits pragmatiques s’attendaient (il est en effet plus crédible, en pays non shadok, d’augmenter de 5% par an pendant 5 ans que de 25% le dernier jour...) ?

En 2008, donc ? Et bien, rien.
Enfin, "rien", il faut le dire vite.
En fait, moins que rien.

Car l’ASPA (nouveau nom, plus chic et plus hygiéniste, du minimum vieillesse - à ce sujet, lire ceci), en 2008, le 1er septembre, a simplement été augmentée de 0,8% - passant ainsi de 628,10 euros à 633,13 euros...

L’inflation en 2008 oscille selon les mois entre 2,8% et 3,6%. Autrement dit, non seulement le minimum vieillesse n’est pas revalorisé mais il n’est même pas ajusté sur l’inflation. Les vieux pauvres de cette fin 2008, avec leur 633,13 euros, sont donc plus pauvres qu’ils ne l’étaient fin 2007.

.

Souvenir d’un film de Méliés, inventeur des trucages et des illusions cinématographiques...

.

Mais réjouissez-vous ! Une grande promesse vient d’être faite, en cette fin septembre, par notre 1er Bonimenteur national. Le 1er avril 2009, promesse de Fillon, promesse de gascon, promesse de poisson, on va revaloriser à tire-larigot (de 6,9% !). Et les vieux pauvres se verront octroyer par mois la mirifique somme de 676,81 euros ! Et avec en cadeau un épluche patates qui nettoie les vitres, cire les chaussures et enlève la poussière. Si, si, je vous jure, plus un torchon magique si vous êtes dans les 100 premiers vieux pauvres à croire cette nouvelle promesse. .

Le fameux lapin-poisson shadok, qui sera offert le 1er avril 2009 avec l’augmentation du minimum vieillesse. C’est promis.

.

Proposons à Bernadette Chirac, qui relance son opération "Plus de vie", d’en utiliser une partie pour accrocher dans le dos des vieux pauvres, le 1er avril prochain, un gros poisson à tête de Fillon.

Et rappelons que même si les promesses étaient tenues (les +25%), le minimum vieillesse ne ferait que retrouver dans 5 ans son niveau de... 1984.