jerpel.fr
le site de Jérôme Pellissier
« Si nous nous obstinons à concevoir notre monde en termes utilitaires, des masses de gens en seront constamment réduites à devenir superflues. » Hannah Arendt
Accueil du siteAu fil de l’eauAilleurs sur le net...
Versailles reste Versailles.
Et l’on y méprise, au nom de l’Europe, la voix du peuple français.

Lundi 4 février 2008, les députés et les sénateurs français se réunissaient en Congrès à Versailles pour voter sur le changement de la Constitution française, étape nécessaire pour la ratification du Traité de Lisbonne. La majorité des 2/3 des parlementaires nécessaire a été atteinte.

Une réaction en provenance du site de la Fondation Copernic :

Le mépris et la peur
par Caroline Mécary, Willy Pelletier

" Il y eu, au dix-neuvième siècle, contre le mouvement ouvrier, des lois à juste titre nommées scélérates. Elles s’autorisaient de toutes les peurs de la bourgeoisie d’alors, des maîtres de forge, des notaires et des banquiers, de cet « apothéose du coffre-fort » que Balzac ridiculisait. En voici une seconde vague, et pour les mêmes raisons. Car restera, dans l’histoire de ce pays sous le nom de loi scélérate, le vote du 4 février, qui va ratifier le Traité Constitutionnel Européen (TCE). Ce vote du mépris. Ce vote où la nouvelle noblesse s’en va témoigner de tout son mépris pour le peuple, qui comme chacun, au Fouquet’s et à Neuilly, le proclame, vote mal, a mauvais goût, ne comprend rien. Oui, est scélérat, ce vote du 4 février, où des représentants tout juste élus pourtant, s’en vont s’affranchir de leur rôle de représentants du peuple, et dire « merde » à la souveraineté populaire, et à ceux qui les ont élus.

Les citoyens de ce pays, après un long et très précis, très méticuleux, débat, s’étaient, par référendum, prononcés contre le TCE. Les représentants du peuple devraient être les garants par excellence de la souveraineté populaire. Et ce 4 février, comme jamais dans l’histoire constitutionnelle de ce pays, ils s’en vont fouler aux pieds la souveraineté nationale.

Quant à nous, nous demandons une chose simple : un peu de respect ! Nous demandons un peu de respect à tous ces versaillais du 4 février, qui comme les versaillais d’hier, refusent d’entendre ce que le peuple dit. Nous réclamons une chose simple : qu’un vote populaire seul puisse défaire ce qu’un vote populaire a fait, qu’un référendum seul puisse se prononcer sur le TCE. Est-ce lunaire ? N’est-ce pas la démocratie même ? Le respect démocratique.

Ce qui sera dit à Versailles, le 4 février, est limpide et très grave. Tous ces nouveaux versaillais nous dirons, à nous tous qui votons : votre vote ne sert à rien, votre vote n’a aucune valeur, votre vote ne compte pas, vous ne comptez pas, vous n’avez aucune valeur, la citoyenneté n’a aucune valeur, et pour tout dire, ils nous diront « la démocratie nous emmerde », sauf quand elle nous sert, et quand elle sert les financiers, nos amis. Jamais mépris public pour les citoyens de ce pays n’aura été si hautement proclamé. Mais pour ce président des Bolloré, des Lagardère, des Bouygues, des Elkabach, des Rollex et du Bling-Bling, le mépris, après tout, est devenu une marque de fabrique.

Car il y eu un temps où les référendums encore avaient quelque importance démocratique. De Gaulle même, en 1969, savait ce qu’un référendum perdu signifiait. Mais c’était du temps où la politique, malgré tout, conservait une once de dignité.

Par contre qu’aujourd’hui une partie de la gauche, la gauche libérale, laisse faire et collabore, en dit long sur sa dérive, ou plutôt, en dit long sur ses abandons.

Ce vote est un vote de mépris. Ce vote est, aussi, un vote de peur. De cette peur qu’inspire toujours, à l’aristocratie, aujourd’hui devenue aristocratie des affaires ou noblesse d’Etat, le peuple lorsqu’il dit « non ». "

Lire la suite de l’article sur le site de la Fondation Copernic.

 
Articles de cette rubrique
  1. Mensonges de l’ONU sur la faim dans le monde


  2. De plus en plus de vie !


  3. Les médicaments anti-Alzheimer vont pouvoir continuer à ruiner la santé des patients


  4. Les banques ramèneront le fascisme en Europe (Mikis Theodorakis)


  5. La maltraitance médicale est (vécue comme) un viol


  6. Le scandale des médicaments anti-Alzheimer ?


  7. Non aux 3 P : Police, Psychiatrie répressive, Peur


  8. Financement des associations de patients


  9. Etablissements d’hébergement : la nécessité d’un changement de culture


  10. Un nouvel exemple de battage médiatique concernant les « avancées majeures » de la recherche sur la « maladie d’Alzheimer »


  11. Maladie d’Alzheimer : le dépistage précoce est-il utile ?


  12. Si c’est un homme...


  13. Sur une autre planète...


  14. Lettre ouverte d’une directrice d’EHPAD aux médias et aux politiques


  15. " Dépendance " : de la colère à la révolte


  16. Développement et financement des soins palliatifs


  17. Les personnes âgées spoliées


  18. Affections de longue durée : fin de la prise en charge solidaire ?


  19. Quand la justice est appelée à se prononcer sur l’euthanasie


  20. Animation et personnes âgées : le syndrome du triangle des Bermudes


  21. Sécurité sociale & arrêts de travail : la propagande libérale continue...


  22. Bientraitance : la Fnapaef réclame un débat de qualité et non des Assises bâclées...


  23. Maltraitance des personnes âgées et déontologie médicale


  24. Résister au présent


  25. Promesses et trahisons


  26. Campagne budgétaire 2009 : Un recul important pour le secteur « personnes âgées »


  27. Droits des victimes de refus de soins


  28. La France compte-t-elle huit millions de pauvres ?


  29. L’écriture qui soigne le soin


  30. Jean Leonetti : « Vouloir contrôler la vie et la mort est une erreur »


  31. Sarkozy et la sécurité sociale


  32. Qui veut tuer la sécurité sociale solidaire ?


  33. Circulaire de la sécu sur le refus de soins aux bénéficiaires de la CMU complémentaire


  34. Sécurité sociale : une agonie accompagnée et favorisée.


  35. Pour une république qui crée les conditions de la transformation politique


  36. Communiqué de la FNAPAEF sur le projet de "5e risque"


  37. AAH et minimum vieillesse : pour leur alignement sur le SMIC


  38. Pour réduire la pauvreté, va-t-on faire payer… les pauvres ?


  39. Personnes âgées. Un représentant des directeurs de maisons de retraite s’inquiète


  40. Hold up sur le porte monnaie des personnes âgées malades et en perte d’autonomie


  41. Plaidoyer concernant le débat sur la fin de vie.


  42. Versailles reste Versailles.


  43. Plan Alzheimer 2008-2012 :


  44. Conditions de vie des aîné-es : un monde sans compassion


  45. Travailler très peu pour gagner très peu : c’est la situation d’un nombre croissant de femmes dans les services à la personne


  46. "A bas les jours heureux"


  47. APA et récupération sur succession.


  48. Réforme des régimes spéciaux :


  49. L’accès aux soins des plus démunis en 2007.


  50. Inauguration de la Cité nationale de l’histoire et de l’immigration :


  51. Communiqué contre les franchises médicales.


  52. Le système de santé solidaire en danger : organiser les luttes et construire l’alternative


  53. Xénophobie d’Etat


  54. Comprendre le "5e risque".


  55. La révolte des vieux


  56. TVA sociale et impostures fiscales…


  57. Pétrole et "champignons"


  58. Déclaration de plusieurs associations au sujet de " l’identité nationale "


  59. Déterminants de santé : quelques éléments pour nourrir la réflexion.


  60. Les biens publics à l’échelle mondiale


  61. Lettres du collectif "une société pour tous les âges" à S. Royal et N. Sarkozy.


  62. "Franchise" sur les soins.


  63. L’état du mal-logement en France.


  64. Année 1942 - année 2006 : réflexions sur un parallèle contesté.


  65. Quand l’assurance des uns aide à la destruction des autres.


  66. Licenciement discriminatoire avant l’âge de la retraite.


  67. Inégalités de santé et cohésion sociale


  68. Un criminel est mort dans son lit


  69. Toujours en avance sur nous, ces Américains...


  70. Rapport annuel du Médiateur de la République


  71. Agisme & discrimination


  72. Amour et Handicap : le malaise chez les homos !


  73. Jeunes handicapés : le scandale français


  74. Expulsions de malades étrangers


  75. L’Évaluation du travail à l’épreuve du réel