jerpel.fr
le site de Jérôme Pellissier
« Si nous nous obstinons à concevoir notre monde en termes utilitaires, des masses de gens en seront constamment réduites à devenir superflues. » Hannah Arendt
Accueil du siteAu fil de l’eauTémoignages
Vieillir, quel choix de vie ?
Compte-rendu d’une conférence-débat de l’association VEDIBE

CONFERENCE DEBAT VEDIBE DU 17 NOVEMBRE 2007

VIEILLIR - QUEL CHOIX DE VIE ?

Ouverture par Madame Argenson, Présidente de VE.DI.BE (Vieillir dans la Dignité et le Bien-Etre)

La conférence « Vieillir – Quel choix de vie », fait logiquement suite à deux précédentes rencontres, l’une sur les « Conditions et limites du maintien à domicile », l’autre sur « Les alternatives au maintien à domicile ». Vieillir quel choix de vie quand la parole semble confisquée par les proches, les professionnels, les politiques. Et pour les nombreux Baby boomers vieillissants, quel choix auront-ils dans leur grand âge ? Comment s’y préparer ?

1 – Comment bien vieillir ?

par le Docteur Pierre Guillet, Gérontologue, auteur du livre « Le dialogue des âges - Histoires de bien-vieillir » Gallimard

Le docteur choisit de nous parler du Bien Vieillir (c’est peut-être en effet le premier choix qu’il nous incombe de faire : celui de Bien Vieillir sans nous sentir accablés par notre âge) : "Qu’est-ce que l’âge ?" questionne le Docteur. C’est plus l’idée qu’on s’en fait, comme le petit enfant de 4 ans et demi (âge bien ancré dans sa tête) qui n’acceptait pas d’avoir 5 ans du jour au lendemain. De toute façon on n’est jamais plus jeune, et jamais moins vieux, que maintenant ! Caractériser les gens par âge m’énerve surtout avec l’idée que l’on ne puisse plus faire certaines choses à un certain âge. On n’est pas "foutu" à tel ou tel âge ! » Beaucoup de retraités sont convaincus que le seul avenir du grand âge est de les conduire à la dépendance physique et à la perte de leurs capacités intellectuelles.

La vie est une évolution continue. On ne cesse pas de « GRANDIR » et de se transformer. Depuis notre naissance, le bébé, l’enfant, l’adolescent, l’adulte que nous avons été restent au cœur de nous et ne vieillissent pas. Notre personnage s’enrichit de ces changements successifs en conservant les multiples étapes de sa vie.

Le monde a changé. En 1948 l’âge de la retraite était 65 ans et l’espérance de vie moyenne de 62 ans. L’état de santé était différent compte tenu notamment des dures conditions de travail. Aujourd’hui, compte tenu de l’évolution, on peut travailler dans un travail agréable jusqu’à 90 ans…

Il faudra envisager d’avoir plusieurs métiers dans son parcours de vie. On pourra alterner des périodes de travail et des périodes de formation pour une nouvelle activité, des temps de travail partiel et de semi-retraite.

Il faut repenser la vie, le rythme, notre rapport avec nous-même, avec notre conception de l’âge. Penser à ce que nous pouvons faire à l’âge de notre âge. Maintenir notre état de vie : quand on est vivant on est vivant. "Arrêtez de dire que vous êtes âgés... J’ai ça parce que je suis vieux." - "C’est quand on ne fait rien que l’on ne devient plus rien."

On nous dit que l’on perd des neurones en vieillissant… Des neurones vous en avez trop dans votre disque dur "Les neurones sont encore capables d’apprendre aujourd’hui ce que l’on ignorait hier". Le corps et le cerveau ne s’usent que si l’on ne s’en sert pas. Essayez de ne pas bouger un bras pendant 6 mois et vous verrez le résultat !

On doit faire quelque chose ensemble (homme = être social) : trouver des amis, des copains, des ateliers. Se réunir dans un quartier, dans un village à 8 ou 10, faire des projets de vie. Le corps vieillit bien si on apprend à entretenir ses aptitudes de souplesse et d’équilibre, de mémoire et d’ouverture d’esprit. La bonne santé c’est le bon usage d’organes qui ont tous une espérance de vie bien supérieure à ce que l’on croit. La flamme de la bougie est aussi lumineuse et chaude au début de sa vie qu’à la fin : nous avons tous une flamme à utiliser toute la vie.

LIRE la suite dans le fichier pdf :

PDF - 202.6 ko
VEDIBE-Vieillir quel choix de vie
CR de la conférence VEDIBE sur Vieillir, quel choix de vie ?