jerpel.fr
le site de Jérôme Pellissier
« Si nous nous obstinons à concevoir notre monde en termes utilitaires, des masses de gens en seront constamment réduites à devenir superflues. » Hannah Arendt
Accueil du siteLa Guerre des âgesNouvelles du front
L’opération anti-âge (1/2)
Avoir l’air jeune en photo.
Logiquement, puisqu’un nouvel adage shadok - "tant qu’on a l’air jeune, on est immortel" - est en train de devenir l’un des profonds credo de notre époque, le combat "anti-âge" fait rage. Premier front passé en revue : rajeunissement des corps.

La mode est donc au rajeunissement. De tout, bien sûr, depuis le président de la République jusqu’aux cuisses des dames en passant par les cerveaux des seniors.
L’été fut riche en progrès, en nouveautés permettant de garder espoir en l’Homme et en la recherche scientifique.
Parmi celles-ci, deux particulièrement succulentes, ayant réjoui nos amis shadoks.

D’abord, l’appareil photo qui rajeunit les visages.

Voici ce que nous en lisons dans le magazine senioractu :

"XX propose un appareil photo doté d’une fonction « anti-âge »

Le fabricant de produits électronique XX propose pour la rentrée toute une gamme d’appareils photos, dont un, le XX Phototruc R847, est équipé d’une fonction « intelligente » qui rajeunit le modèle pris en photo. Un clic et vous perdez dix ans !

Vous ne supportez plus de vous voir en photo ? Vous vous trouvez trop vieux ? Votre peau est trop ridée ? Vous paraissez fatigué ?

Et bien ce nouvel appareil photo de chez XX va peut-être vous réconciliez avec l’invention de Nicephore Niepce.

En effet, le produit phare de la nouvelle gamme d’appareils photos XX, le Phototruc R847 (doté accessoirement 8 mégapixels et d’un zoom total de 24x) propose également parmi ses nombreuses fonctions disponibles dans sa Design Gallery, un « effet lifting ». Plus besoin d’investir des sommes folles en cosmétiques ou de passer sous le bistouri du chirurgien esthétique.

Cet appareil vous offre une nouvelle jeunesse : en un clic, rides et imperfections disparaissent pour laisser place à une peau lisse et unifiée ! [...] "

Et le fabricant de nous donner un bel exemple de cette superbe technique.

On constate immédiatement, grâce à l’expression, très personnelle, de la dame, à son sourire très animé, qu’elle se sent beaucoup plus heureuse et sereine après qu’avant.

En passant, on imagine avec délice, grâce à cet effet anti-âge, la diversité des futurs albums de photos des familles vieillissophobes. Style :

*

L’appareil peut-il aller encore plus loin ?

Oui ! Testé immédiatement sur une photo de personnalité trouvée par hasard sur internet, l’effet est encore plus fabuleux :

Avant :
Après :

Avant que vous courriez (un peu, ça fait rajeunir, ça affermit vos fessiers, mais attention, pas trop, ça fait frétiller la cellulite) acheter cette merveiille, nos tenons en revanche à prévenir toute confusion.

Car de mauvais esprits ont prétendu que le Phototruc pouvait aller encore encore plus loin et rajeunir de manière encore plus profonde. Et de donner pour preuve ceci :

Avant :

Après :

Nous tenons à dire que, vraiment, c’est du plus mauvais goût, on se croirait revenu au temps de Reiser et de Coluche, quel cauchemar, heureusement que trois décennies de Mitterand et de Chirac nous en ont sorti.

Après avoir rajeuni vos photos, il faudra vous préoccuper de RAJEUNIR VOTRE CERVEAU. Conseils personnalisés et explications ICI.

 
Post Scriptum :
Note à propos du dernier "effet anti-âge" du phototruc : ce raccourci photographique a donné lieu à quelques commentaires, très bienveillants du reste. Pour résumer : pas la peine de faire la chasse aux amalgames dans la lutte contre l’âgisme si c’est pour aller en faire d’autres ailleurs. Sarko n’est pas Le Pen, avec ou sans effet anti-âge.
Je suis, bien entendu, d’accord.
Enfin...
Disons que j’aimerais pouvoir dire que je suis vraiment d’accord, d’accord sans aucune réserve.
J’aimerais pouvoir dire que l’atmosphère de la France de Sarkozy
où, pour ne prendre que quelques exemples :
de véritables "chasses à l’enfant" sont pratiquées à l’encontre de populations devenues a priori suspectes ;
la filiation devient une pure donnée biologique ;
des contrôles de papier sont organisés lors de distributions alimentaires pour personnes sans ressources ;
un ministre rappelle à l’ordre les préfets des départements dont « les résultats doivent être améliorés en termes de reconduites à la frontière » ;
certains préfets ont écrit aux Maires pour les « mettre en garde » contre toutes les initiatives de solidarité avec des personnes sans papiers...
Bref, j’aimerais pouvoir dire que cette France-là (celle dont parle Michel Tubiana dans cette tribune) n’est pas proche, dans la manière dont elle conçoit l’Autre et le traite, de celle que nous fantasme Le Pen depuis quelques décennies.