Mai 2012 - Mon nouveau livre, c’est maintenant.
jeudi 3 mai 2012
par Jérôme P.

L’âgisme et ses stéréotypes qui caricaturent les gens, jeunes ou vieux, en fonction de leur âge : voilà bien un domaine où le temps ne semble rien faire à l’affaire. La population française change, les vieux d’aujourd’hui ne sont plus ceux d’hier, et pourtant rien n’y fait : sur le sujet continuent de dominer catastrophisme et caricatures…

En période de crise, l’âge est un facteur encore plus socialement manipulé, et l’âgisme encore plus flagrant : il permet de fermer les portes aux plus jeunes, et de ne les ouvrir aux plus âgés que dans le sens de la sortie.

En période de crise, le besoin de boucs émissaires est encore plus pressant : les vieux, qu’on pourra toujours dépeindre comme réacs, égoïstes, oisifs, coûteux, etc., en feront des parfaits pour expliquer tous les maux du pays et tous les malheurs de la jeunesse.

Il faut dire que les discours âgistes sont tellement séduisants. Ils rendent le monde tellement simple : plus de riches et de pauvres de tous âges ; plus de compétents et d’incompétents de tous âges ; plus d’imbéciles et d’intelligents de tous âges. Qu’importe l’idéologie, qu’importe la politique, c’est le temps qui fait désormais tout à l’affaire : sus aux jeunes assistés et aux seniors profiteurs !

Au point qu’il devenait urgent de proposer à toutes celles et à tous ceux que l’on enferme dans leur âge un petit manuel d’auto-défense pour répondre point par point aux calomnies.

Sous l’égide de Brassens, évidemment.

.

Ecouter Brassens la chanter - en live à Bobino...

.
Quand ils sont tout neufs
Qu’ils sortent de l’œuf
Du cocon
Tous les jeunes blancs-becs
Prennent les vieux mecs
Pour des cons
Quand ils sont d’venus
Des têtes chenues
Des grisons
Tous les vieux fourneaux
Prennent les jeunots
Pour des cons
 
Moi, qui balance entre deux âges
J’leur adresse à tous un message :
Le temps ne fait rien à l’affaire
Quand on est con, on est con
Qu’on ait vingt ans, qu’on soit grand-père
Quand on est con, on est con
Entre vous, plus de controverses
Cons caducs ou cons débutants
Petits cons d’la dernière averse
Vieux cons des neiges d’antan.
 
Vous, les cons naissants
Les cons innocents
Les jeun’s cons
Qui n’le niez pas
Prenez les papas
Pour des cons
Vous, les cons âgés
Les cons usagés
Les vieux cons
Qui, confessez-le
Prenez les p’tits bleus
Pour des cons
 
Méditez l’impartial message
D’un qui balance entre deux âges :
Le temps ne fait rien à l’affaire
Quand on est con, on est con
Qu’on ait vingt ans, qu’on soit grand-père
Quand on est con, on est con
Entre vous, plus de controverses
Cons caducs ou cons débutants
Petits cons d’la dernière averse
Vieux cons des neiges d’antan
 
Georges Brassens, Le temps ne fait rien à l’affaire, 1961.
 

.

P.S. : D’après les sondages "sortie des urnes" du premier tour des présidentielles, les plus de 65 ans représentent la tranche d’âge où le vote Le Pen est le plus faible. Etrange : où donc ont disparu tous ces vieux réacs, fachos, racistes qu’on nous dépeint depuis quelques années et auxquels certains (Michaud, Hirsch...) veulent supprimer le droit de vote ?!

Signatures: 0
Date Nom Sites Web Message