Lettre ’A’.
A comme "ASPA"...
mardi 2 janvier 2007
par Jérôme P.

« Minimum vieillesse » : il y avait là deux mots tout à fait incompatibles avec notre langue moderne et propre : « minimum », qui risquait d’évoquer la mesquinerie de l’allocation, a donc rejoint « vieillesse » dans le dictionnaire des mots sales.

Le lexicographe Shadok, moderne et bobo, a bien travaillé et a pondu l’ASPA.

ASPA : Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées.

Exit la pauvreté, exit la vieillesse... et l’incontournable Solidarité !

Que tout le monde confonde désormais l’ASPA avec l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie) n’est pas bien génant : puisque, malades ou pauvres, tous les vieux sont des dépendants qui coûtent à la société...

Bien sûr, si le nom a changé, le montant reste le même. Dérisoire. Maltraitant.

Lexique shadok. Novlangue.

Signatures: 0
Date Nom Sites Web Message