Riche - et triste - automne
vendredi 3 septembre 2010
par Jérôme P.

Un automne riche – en livres, articles, réactions, des uns et des autres – mais menaçant : retraites, "dépendance", soins sous contrainte... L’avidité libérale et l’obsession sécuritaire ne cessent d’accroître le front des vigilances et des luttes.

Et certains scientifiques, inconscients, ne nous aident pas. Témoin l’annonce faite cet été du "dépistage" très précoce (tellement précoce que ce n’est plus du dépistage mais de la voyance) de la "maladie d’Alzheimer". A ce sujet, deux excellents articles : l’un de Martin Winckler, l’autre d’Anne-Claude et Martial Van der Linden.

Entre les uns et les autres, comme l’écrivent les auteurs de l’appel contre les soins sécuritaires : "Il est douloureux pour nous, et pourtant fondamental dans la période que nous vivons, d’avoir à rappeler que ce qu’on appelle un « fou », est d’abord un homme !"

Douloureux aussi d’avoir à enterrer la "convergence", cette "convergence" entre le champ du handicap et celui de la "dépendance", qui permettait concrètement de rappeler la nécessaire égalité de traitement entre toutes les personnes ayant besoin d’aide pour accomplir certaines activités, quel que soit leur âge. Nécessité donc, puisque la réalité ne change pas, de changer la loi pour la rendre conforme à la réalité.

Du côté du prendre-soin, j’en profite pour l’annoncer : mon dernier livre, destiné à mieux comprendre, prévenir et apaiser les "troubles du comportement" dans les syndromes démentiels (maladie d’Alzheimer et apparentées), vient de paraître aux éditions Eres. Présentation ici...

Entre tous ces événements, on en oublierait les shadoks ! Saviez-vous que, cet été, l’air de rien, ils ont envahi l’Inserm ?

Signatures: 0
Date Nom Sites Web Message