Edito... février 2009
vendredi 30 janvier 2009
par Jérôme P.

Femmes, ombres, proies...

« Revenu, Patrimoine : mieux vaut avoir plus de 65 ans » sous-titrait Le Monde lors d’un récent dossier qui caricaturait l’ensemble des plus de 60 ans en "seniors jouisseurs et aisés".

Les médias parisiens ont en effet une fâcheuse tendance à projeter sur l’ensemble des Françaises et Français de plus de 60 ans les caractéristiques socio-économiques qui sont grosso modo celles des rédacteurs en chef des principaux médias parisiens.

Et à ne quasiment jamais parler d’autres questions, d’autres réalités.

Celle-ci, notamment : la parution du travail de la MIPES (Mission d’Information sur la Pauvreté et l’Exclusion Sociale en Ile-de-France) intitulé « Être une femme sans domicile fixe après 50 ans. Enquête et réflexions ».

Où l’on voit les conséquences de l’occultation sociale de ces femmes qui ne collent pas à l’image dominante de la femme, où l’on entend ce qu’est de vivre comme une proie, pour une femme, dans les rues de nos villes si modernes, où l’on constate une fois de plus l’absence de volonté politique de répondre à ces détresses.

Tiens, à Paris, dans le 6e arrondissement, ce soir-là, tandis que dans le sous-sol de l’immeuble, accroupie entre deux poubelles, se terrait l’une de ces proies, l’une de ces femmes en menace de viol, on fêtait au sixième étage la prochaine parution d’un livre absolument indispensable intitulé "Femme debout".

La dignité de la France est sauve.

— 

« Leur errance les transforme en ombres sans voix » : un excellent article, clair, synthétique, sur ce travail de la MIPES sur le site des Actualités Sociales Hebdomadaires.

Le Rapport complet de la MIPES en pdf.

.

— —

Ethique et gérontechnologies

Sinon, en ligne, depuis peu : Quelques réflexions sur le thème " Ethique et gérontechnologies " - un nouvel article... sur un thème très à la mode et donc particulièrement apte à alimenter fantasmes et sottises (dont les miens, bien sûr :-)

Signatures: 0
Date Nom Sites Web Message